Interpol - Public Pervert
If time is my vessel, then learning to love
Might be my way back to sea
The flying, the metal, the turning above
These are just ways to be seen
We all get paid
But some get faith before they die
Then the stars we will navigate
Through the holes in your eyes

How many days will it take to land?
How many ways to reach abandon?
Oh abandon...

Oh, so swoon baby starry nights
May our bodies remain.
You move with me, I'll treat you right, baby,
May our bodies remain.

There is love to be made
So just stay here for this while
Perhaps heartstrings recuscitate
The fading sounds of your life..

How many days will it take to land?
How many ways to reach abandon?
Oh you and I.

So swoon baby starry nights
May our bodies remain
As deep we move, I'll feed you light, baby
May our bodies remain
Oh yeah in history, I'll treat you right, baby
I'm honest that way, hey

Swoon baby starry nights
May our bodies remain..

Interpol, la classe!
Comme quoi on peut être américain (enfin, s'il est juste de qualifier les NewYorkais d'américains!), et faire de la bonne musique (autre que les technos de Detroit, Chicago & New York!)... Cela faisait assez longtemps, ceci dit, qu'il ne m'étais pas arrivé d'avoir un coup de foudre pour des productions "made in usa", techno mise à part.
Mais comment ne pas craquer pour cette voix & ces compositions si proches de Ian Curtis; hein, dites-moi vous qui me connaissez un peu!
Comme pour les autres pistes proposées ici, le choix était extrèmement délicat! A n'en retenir qu'un, il fallait qu'il vous donne à la fois une idée du groupe assez juste; et qu'il vous transmette l'envie de découvrir le reste.
Voila pourquoi "Public Pervert": il m'a aidé à conquérir le coeur (?) de Chris! Comment? Hé bien, j'avais blanchit à la craie les premières paroles sur son ardoise (quand elle habitait à Beauvais), pour qu'elle les découvre après sa journée de cours (non, elle n'est plus élève! C'est elle qui enseigne le français à vos -parfois si pénibles- pré-adolescents!).