Oui, j'ai fauté aux yeux de la loi!
Enfin de ce qu'il en reste, ou prétend faire office de... [mais ceci est un autre débat, qui fera l'objet d'un autre billlet]

Je m'attendais à être déçu, et je dois dire que cette crainte l'a pas été (déçue!): cette adaptation vire trop souvent au grotesque, aux pitreries "ba(na)lisées" des frères Trucmachinsky, et à un sentimentalisme larmoyant si typique des studios holywoodiens (quelle arnaque plus infecte que celle qui consiste à verser dans le chantage émotionnel?!)
Inutile de faire le gros naïf, c'était très prévisible.
"V for Vendetta" est une œuvre tellement immense qu'une adaptation parfaite est difficile.
En tout cas sous une forme cinématographique, car il me semble plus respectueux de ne pas opter pour un long métrage, dans cette entreprise.

A mon avis une série est -par nature- plus à même de rester fidèle à l'œuvre originale.
Un format comme celui de "The Prisonner" me parait même absolument parfait!

Mais je m'éloigne du sujet que je m'étais proposé de traiter au début de ce billet: à savoir l'adaptation sur grand écran actuellement dans nos salles!

Pourquoi ne pas être allé directement le voir au cinoche du coin de la rue?
C'est bien simple: ras-le-bol des arnaques, surtout celles "made in usa"!
Plus question de balancer quelques deniers par erreur à des escrocs!
D'accord pour m'acquitter du prix exigé, pas pour jouer des moutons toujours à tondre.
Il est possible que j'aille -malgré ses énormes erreurs- voir le film en salle, mais ce sera alors en connaissance de cause.

Cette introduction étant terminée, parlons un peu du film.
Je ne vais pas m'attarder sur tel ou tel point irritant (il y en a trop!), mais sur des impressions d'ensemble.
Le rendu visuel est extrêmement décevant, aucune trace du pari stylistique de la Bande Dessinée, pardon, du Graphic Novel!
Manque d'audace car d'imagination, alors que ces mêmes paris sont plutôt bien réussis dans le fort sympathique "OSS 117" (que j'ai vu en salle, faisant confiance à Jean-François Halin).
La bande son est correcte, peu de risque ici aussi... elle est quand même au dessus du niveau d'ensemble du film, et tire donc celui-ci vers le haut.
La distribution: très inégale.
Une bonne trouvaille qui trahit avec bonheur la série (Leader Adam), d'autres franchement loupées (Finch, Creedy, Delia, Prothero... Evey est assez limite)

Passons sur la purge infligée à beaucoup de personnages, je tolère l'excuse de la durée du film, encore que d'autres durent bien plus, sans usurper ce temps supplémentaire... Passons.

Les trahisons insupportables sont celles qui concernent les relations entre V & Evey.
Les convocations de Finch, puis celle de Creedy par V sont également insultantes.

La fin est globalement, et aussi dans son articulation scène par scène, nullissime.

Nous avons là ce que nos regrettables amis américains savent faire de plus dégoutant: toujours pousser vers une réaction émotionnelle, psychologisante; plutôt que de donner matière à réflexion.

Choix d'autant plus imbécile que l'œuvre tend exactement vers l'inverse: les derniers chapitres sont consacrés à l'élévation du débat, à l'abstraction, la globalisation du propos, et à la "dépersonnalisation" du message & du personnage que V incarne.

Partout où le livre s'attache à casser l'attachement affectif (du lecteur) aux personnages pour considérer leurs actes non comme des passions individuelles, mais comme une œuvre et un projet commun; partout le film chute lourdement, en inventant une relation sentimentale entre V & Evey, par exemple!

Incroyable usurpation, V & Evey ne peuvent être amoureux l'un de l'autre que pour vérifier cette formule (que j'ai lu chez Debord, mais qui n'est pas de lui) "ce minimum d'amour de soi sans lequel rien n'est possible"; soit de s'aimer en tant qu'êtres humains, nous invitant à faire de même: dépasser l'amour "subjectif" d'un seul autre, et atteindre l'amour du genre humain dans son ensemble, dans ses erreurs, dans ses faiblesses...
Note: comment ne pas se souvenir alors de la scène somptueuse du Dark Knight de Frank Miller, où Superman prend en charge le missile nucléaire, avant de flétrir sous l'effet des radiations?

Que d'infamies faites à un chef d'œuvre absolu!

Je ne peux pas vous inviter à vous rendre dans le plus proche cinoche proposant une copie...
Faites comme moi: téléchargez-le, vous déciderez si cette tentative mérite récompense, moqueries, tartes à la crème... Que sais-je?

Une chose est merveilleuse, malgré tout: la beauté de certains dialogues, puisque repris textuellement du livre; qui émergent lumineusement au dessus de cette réalisation bien sirupeuse, et qui enchantent malgré l'ambiance farfelue, tellement loin de la fade, à dessein, sobriété "pauvre" du Graphic Novel!
Extraits intacts que ne font que davantage paraitre le contexte qui leur est outrageusement imposé (ce film) pour ce qu'il est: une petite merde ne visant, qui s'en étonnera encore?, qu'à remplir les poches de connards déjà fortunés & toujours plus avides.

Vi Veri Veniversum Vivus Vici

[EDIT 08.10.08]
Je profite de ce que ce billet génère un passage régulier de visiteurs (cf Visit.Xamigax.Info) pour faire une proposition ciblée à ceux-ci, dont je présuppose tant la bienveillance qu'une curiosité d'assez haut vol, à rechercher des pages consacrées à ce "Vi Veri Veniversum Vivus Vici" et / ou cette œuvre "V for Vendetta" :-) !



Comme expliqué en bas de la page d'accueil de cette "Photo 'o' Sphere" après la "Blog 'o' Sphere" que vous avez sous les yeux, j'étudie la possibilité de consacrer une vielle machine à faire office de serveur photos. Ne voulant pas utiliser les services des géants du genre, pour cause de désaccord à propos:
  • des C.G.U. (ne vous faites pas d'illusion: leur gratuité est illusoire)
  • de maitrise de l'aspect visuel
  • refus de la publicité
  • et aussi une certaine lassitude à devoir utiliser des interfaces d'upload à la con, quand le FTP est tellement plus simple, rapide & fiable!
Ces petits détails étant clarifiés, voici mon but: que vous, chers visiteurs, fassiez l'effort de vous rendre sur cette "Photos 'o' Sphero"... D'une franchise totale, vous n'y trouverez aucune autre photos en rapport (de près ou de loin) avec "V for Vendetta", la finalité de votre visite est de me laisser quelques commentaires (ici, ou sur le serveur photo) à propos de la vitesse, des difficultés, des bugs que vous aurez rencontrer!
Merci d'avance à celles & ceux qui feront l'effort de m'apporter leur aide de "beta-testeurs"!

Share&Enjoy,