; et il parle dans des termes proches des miens, avec un pronostic proche de celui que j'espère concernant le complexé centimétrique (et qui n'a de cesse de surprendre mes ami(e)s de gauche comme de droite): à savoir que ce talonneux truqueur de photos sera aussi le cocu de la présidentielle 2007. Je ne sais pas de quand date cette émission, tout ce que je peux ajouter est qu'annoncer (comme je le fais depuis de nombreuses semaines) que Sarko ne fera pas un bon score, attire -au moins- l'incrédulité de vos interlocuteurs. Comme quoi le véritable passage à tabac médiatico-sondagieux n'est pas sans effet... Pour autant je persiste à penser qu'une fois en tête-à-tête avec sa conscience l'électeur lambda fera mieux que lorsqu'il est sollicité (voire invité, par réflexe pavlovien) par nos instituts de "sondage". Et pour tout vous dire, n'importe quel vote est préférable à celui qui se porte sur l'atlantiste vaseliné...

Au fait, regrettable Mr Sarko, sachez que, bien que je vous déteste cordialement, je peux (pour autant que je me plie à ce cet usage si peu innocent, de votre logique) vous pardonner: ce qui sort de votre bouche est incoercible il a ses racines dans vos gênes (sans que nous ne sachions à ce jour s'il faut incriminer votre patrimoine génétique maternel ou paternel)... Ce qui ne vous aura pas empêché d'affirmer il n'y a pas si longtemps "j'ai changé"! Comme quoi, la timbale présidentielle peut faire dire tout & son contraire dans le souffle qui suit.