J'évacue les matches dans leur chronologie:

Sur le central (que je n'arrive pas encore à associer avec Phillipe Chatrier!)
Sur le Lenglen


Voici donc quelques mots ayant pour but de transcrire les impressions laissées par ces matches...
Sharapova - Kudryavtseva
Bof... le match (trop) typique des tableaux féminins: jeu bien trop mono type, qui manque cruellement de variété (ou des capacités techniques à varier le jeu?!?), de grosses frappes en cadence... Et de fautes assez grossières, considérant le classement des joueuses. Bref, rien de bien distrayant à se mettre sous l'oeil; hormis la plastique de la barbie des courts: Maria Sharapova. C'est quand même quelque chose, cette grande plante de 1,88m! Oui, vous avez bien lu, elle mesure bien un mètre quatre-vingt huit centimètres, notre jeune amie Russe!


Mauresmo - Safarova
Pfff... Frustrant, voila l'impression qui domine. Tant pour elle que pour nous, spectateurs. Pour nous car -encore une fois- elle n'avance pas assez dans le tableau; mais surtout pour elle: car vu des tribunes, elle n'a pas pu prendre grand plaisir durant le match. Elle n'a jamais lâché son magnifique revers "pour de vrai" ! N'a pas non plus semblé en mesure d'imaginer un "plan B", une autre façon de jouer (quand bien même cette autre approche tactique n'aurait pas été davantage porteuse, essayer au moins!). A oublier, en passant vite & bien -autant que faire se peut- au gazon.


Mathieu - Andreev
Rien vu de ce match, pour cause de déménagement vers le Lenglen (pour y suivre la fin de Baghdatis / Hajek & le début de Djokovic / Patience), je ne peux que vous livrer le commentaire de ma chouchoute: "super premier set, nase par la suite"!


Nadal - Montanes
Bon, ben c'est là que je m'énerve un peu...
Je m'explique car deux choses m'ont paru absolument insupportables:
  1. le comportement de Nadal
  2. le comportement du public


Crédit photo: Vanessa Lambert et / ou Gilles Poirier
Rafael
Je le trouve imbuvable, il n'y a pas d'autre mot. Son interminable (surtout les trois dernières syllabes!) cérémonial avant de servir: que je me remets le slip en place, que je fais rebondir dix fois la baballe, que je vérifie que mes deux chaussettes montent bien de 4,37 centimètres sur les mollets... Arrrggghhh mais c'est pas possible (dixit le défunt abbé)! Ajoutez à cela ses "vamos", son poing serré après un coup gagnant et son air à la fois énervé et dégouté quand il perd un point et vous obtenez un résultat qui me débecquète! C'est dommage, car en dehors du terrain, il a l'air très sympa, Rafa! Mais non, je ne peux pas supporter un mec qui en fait toujours trop, même quand il mène 6/1 2/0 il trouve le moyen de continuer son petit cirque entre & après les points... C'est Hewitt en pire!

Le public du central
Quelle froideur! D'accord Mauresmo n'était pas dans un grand jour, et n'a pas sollicité le soutien du central... Mais quand même! Pire encore: pendant le match de Nadal contre Montanes on entendait plus de "vamos", "rafa" & "nadal" que d'encouragements destinés à son malheureux adversaire (je repense au jeu qui donne le 5/1 à Nadal, sur lequel ont été disputés je ne sais combien de points "avantage" & "égalité"!). Merde quoi! Encourager un joueur qui passe pour être l'ogre de la surface, qui mène déjà confortablement, je trouve cela lamentable. J'insiste: le public du central a été la-men-ta-ble pendant ce match entre Espagnols. Quelle amère déception.


Ivanovic - Olaru
Rien vu du tout de cette partie, je le regrette, car votre serviteur avoue être assez sensible au charme de la grande (Ana Ivanovic l'est presqu'autant que Maria Sharapova: 1,86m contre 1,88m!) joueuse serbe!


Sugiyama - Chakvetadze
Rien vu du tout de ce match-là! Dommage, elle a l'air toute mignonne la petite Chakvedadze!


Baghdatis - Hajek
Incroyable comme le sympathique cypriote peut me faire penser à mon pote Grégor! Même "gros" physique, même saut côté revers (à deux mains, itou) pour pouvoir taper la balle pour de bon! La grande différence réside (outre le fait évident que mon pote gogor n'a pas de finale de grand chelem à son actif!) dans le fait que Marcos est droitier, alors mon ami nous mine avec sa grosse papatte de gaucher!


Djokovic - Patience
Un vrai match! Bataille fantastique, engagement total, prise de risque, culot, toucher... Tout y est passé, ou presque! Olivier a été épatant, plus que digne de sa wildcard, à se demander pourquoi il n'est pas mieux classé (manque de motivation pour autre chose que les "grands évènements"?), tant il a bousculé et fait douter (c'est le seul jusqu'à présent!) "Nole". Un Djokovic qui m'a lui aussi totalement séduit, par ses facéties, son comportement sur le cours, le mélange de classe & de roublardise dont il a fait preuve à la fin de la rencontre: en désignant son adversaire aux clameurs de tribunes à juste titre enthousiasmées!
J'ai depuis vu le jeune Novak dans les vestiaires (merci France Télévision & YouTube), et je suis encore plus scotché par la façon d'être de ce gamin de 19 ans: il est formidablement relax, amusant, et incroyablement culotté.
"C'mon Nole, kick Rafa out of the French!"

Crédit photos: Vanessa Lambert et / ou Gilles Poirier

Car il faut bien dire que ça faisait un moment qu'aucun Français ne s'était hissé soit loin dans le tableau, soit haut dans la qualité du jeu à Roland!
Cette année 2007 apporte un peu d'air frais, enfin! Car Monfils aussi a montré de belles choses (et d'autres, moins bonnes: cela dit, comparé aux perfs moyennes de ses compatriotes, c'est mieux: Gael aura fait plaisir au public, lui aussi! Et peut-être aussi à son nouvel entraineur, Tarik Benhabilès, tant mieux si leur collaboration s'avère fructueuse...

Bravo les petits Français! Nos grands espoirs Alizé Cornet & Jonathan Eysseric ont gagné leur premier match de double mixte contre une paire pas simple a priori, puisque composée de l'expérimentée Italienne Francesca Schiavone & du quasi-vétéran Suédois Jonas Bjorkman (quel parcours dans le tableau du simple, bravo Jonas!!!). Une très belle perf, saluée comme il se doit à la sortie du cours:


Désolé pour la qualité des photos, issues de mon petit W550...

Sacrés 'ricains! Nous avons aussi croisé ce bon vieux Nick, qui dans un élan pavlovien (typically US), vous fourgue sa carte de visite aussitôt après vous en avoir serré cinq (si ce n'est pas avant, ou de l'autre main!)!

Alors Monsieur Gilles Poirier., le papy te donne quelques conseils?!? A moins qu'il ne fasse des paris sur les futurs vainqueurs? Inutile de nier, on a les photos de toi en pleine discussion avec le sieur Bollettieri:

Encore une fois, désolé pour la mauvaise qualité de ces photos, je n'avais que mon brave (& déjà agé de 18 mois!) W550 sous la main!