En fait de tour, j'y ai quand même passé la journée complète (arrivée vers 10H, départ après 20h). C'était:
  • jeune
  • high-tech
  • trop "ramassé" (plus de place n'aurait fait de mal à personne, en ce qui concerne le hall général)
  • débordant d'ordinateurs portables et d'amateurisme enthousiaste, sinon militant!
  • beaucoup plus Ubuntu que Mandriva, Debian, OpenBSD, Gentoo ou Fedora toutes ces distros ayant des stands.
  • du coup, davantage de Gnome (qui avait un stand, je suis arrivé trop tard pour acheter un Tshirt, snif...) que de KDE (pas de stand, & quelques machines qui tournent avec) ou d'Enlightenment (pas vu tourner, resnif). Pas de stand dédié, ni de machine affichant fièrement le GUI made in France: Xfce... Quel dommage!
J'y ai vu pas mal de très belles choses (pas uniquement du libre!), nombres de gens forts sympathiques, le tout au milieu de stands où régnait un désordre bon enfant! Je m'en suis voulu toute la journée de n'avoir pas (faute à une arrivée trop tardive) assisté à une conférence matinale sur les modèles d'affaires du libre, faisant partie de la thématique "Les entreprises et réseaux d'entreprises du libre".

Continuons par quelques photos de mauvaises qualité (puisque prises avec mon bon vieux W550i & son capteur 1.3Mpixels)...

Votre serviteur se pointe vers 10h, en ce jeudi 12 Juillet 2007, le temps de trouver l'endroit (c'est que je ne connais pas si bien que ça l'excellent quartier Saint Leu!) et de me garer...


Véhicule officiel de la manifestation, pour une fois c'est pas une de ces saloperies de Toy' Prius!


Bruno Coudoin auteur de GCompris (pas très reconnaissable, avec cette prise de vue, mais en même temps, n'ayant pas demandé d'autorisation concernant le droit à l'image des gens figurant sur mes clichés :-) !), qui a présenté son logiciel en portage vers l'OLPC sur l'antenne de Freenews TV, et aux quelques personnes restées à proximité du plateau, dont moi!


Bruno Coudouin auteur de GCompris (toujours pas très reconnaissable, avec cette prise de vue, !) qui nous a même laissé "pesé" son OLPC & indiqué que -en gros- pour en avoir un "il suffit de le demandé, en expliquant quelle application on porte sur la machine"... Que des SDK & machine virtuelle existent pour débuter son travail.


Encore & toujours l'OLPC, qui est plus lourd que ce à quoi votre serviteur s'attendait. Dernier cliché de la petite, amusante & réellement pensé pour les pays pauvres (je n'aime décidément pas du tout l'understatement en vogue, qui n'est là que pour préparer une victoire sémantique dont l'objectif est d'endormir toute rébellion, ou presque ;-) ): il est étanche, dépourvu de partie mécanique (no ventilo, no hd, no cd), fait pour supporter les climats moins favorables de pays à fort taux d'humidité, par exemple.


Pour finir, la régie vidéo de mes nouveaux amis de Freenews TV, qui n'est pas encore une solution Open Source -contrairement aux outils de diffusion (VLC, oeuf-corse!), mais un produit propriétaire le TriCaster (le moins cher du marché, une vieille habitude, issue de sa machine inspiratrice: l'Amiga) de la merveilleuse société qui créa il y a presque vingt ans le Video Toaster: Newtek.
J'en profite pour saluer l'équipe présente sur les RMLL, d'un contact très agréable, soit dit en passant!
J'ai aussi pas mal discuté avec Guillaume Seguin, qui travaille sur Compiz Fusion, et dont les démos d'un Gnome sous Compiz & Beryl (sous Fusion, quoi!) ont impressionnées pas mal de monde, surtout considérant le tout petit portable qui suffisait à les faire tourner!
Bonne continuation pour tes modules d'accessibilité (il travaille sur des filtres couleurs, en ce moment, à destination des daltoniens par exemple).

Enfin, la journée s'est achevée autour de travaux pratiques (pas pour moi, j'écoutais à distance) menés par l'excellente équipe de LPROD, dont un enseignant SVT -Laurent Bellegarde, pour ne pas le nommer!- du Lycée R. Cassin de Bayonne (hé mon adorable ami d'enfance: Arnaud Sentenac, ça doit te faire remonter quelques souvenirs époque BTS audiovisuel avec les Amiga 2000 / 4000, ton sujet sur les faïences marocaines ou portugaises, si mes souvenirs sont exacts!)