"l'État platonicien n'est pas l'utopie que l'histoire officielle en a fait. Il discipline ses citoyens en vue de sa propre conservation et au nom de l'ordre établi, jusque dans la musique (...). Le programme éthique et musical de Platon ressemble à un projet d'épuration spartiate du style attique."

"Cette vie musicale qui s'étend tranquillement de machines à composer comme Irving Berlin et Walter Donaldson -"The world's best composer"- jusqu'à la Symphonie en si mineur dite Symphonie inachevée en passant par Gershwin, Sibelius et Tchaïkowsky, est le domaine du fétiche."

"Ce qui pointe son nez à la manière d'une idole sous des procédés aussi grossiers, c'est la valeur d'échange, une valeur d'échange diminuée de la quantité de plaisir qu'elle peut offrir."

"L'opération par laquelle on investit affectivement la valeur d'échange n'est pas une transsubstantiation mystique. Elle correspond au comportement du prisonnier qui aime sa cellule parce qu'on ne lui laisse rien d'autre à aimer."

"Sacrifier son individualité en l'ajustant à ce qui a régulièrement du succès, faire comme tout le monde, cela découle du fait qu'au départ, c'est plus ou moins la même chose que la production standardisée des marchandises destinées à la consommation offre à tout le monde."

"Dans le milieu de la musique légère, les arrangeurs sont les seuls musiciens instruits, c'est pourquoi ils se sentent autorisés à traiter les marchandises culturelles de façon si désinvolte."

"On a le choix: ou bien participer avec application au système, ne serait-ce qu'en étant présent devant le haut-parleur de sa radio le dimanche après-midi, ou bien reconnaitre de façon intraitable & avec persévérance que ce qui est pour les besoins supposés ou réels des masses est carrément de la camelote."

"A chaque fois qu'on leur en laisse l'occasion, ils manifestent la haine qu'ils ont accumulée à l'égard de celui qui ressent vraiment les choses autrement mais finissent toujours par la refouler afin de pouvoir continuer à vivre tranquilles."

"La musique de masse et la nouvelle écoute contribuent avec le sport et le cinéma à rendre impossible tout arrachement à l'infantilisation générale des mentalités."

"Les remarques de Benjamin sur l'aperception du film dans la distraction valent aussi bien pour la musique légère" [Walter Benjamin, "L'œuvre d'art à l'époque de sa reproduction technique" (1936), trad. M. de Gandillac revue par Rainer Rochltiz, Allia, 2003]

"De fait, il existe aussi un mécanisme névrotique de la bêtise dans l'écoute: le rejet présomptueusement ignorant de tout ce qui est inhabituel en est la marque certaine"

"Les auditeurs en régression se comportent comme des enfants. Ils demandent toujours à nouveau et avec une malice obstinée le même plat qu'on leur a déjà servi"

"Le masochisme de l'écoute ne se définit pas simplement par le sacrifice de soi et la recherche d'un substitut au plaisir dans l'identification avec l'autorité"

"Le sacrifice de soi ne rend pas bon: en prenant du plaisir, on a le sentiment de trahir le possible et, en même temps, d'être trahi par le réel."

"Pour les auditeurs en régression, cet effet se répète sous une forme grossièrement raccourcie: ils aimeraient bien ridiculiser et détruire ce dont ils se sont enivrés hier encore, comme s'ils voulaient se venger après coup du fait que leur ivresse n'en a pas vraiment été une."