Röyksopp - You don't have a clue
it's late in the night, dancing is done
the music has died, u're ready to run

but u don't have a clue, this party has an ending
not for me and u, now u're just pretending

u're hiding from urself,
guess u are, yes u are
like golden age of sun in the cloud

we want to be one, i know we are
if i am the sky, then u are my star

hey u dont have a clue, this party never ending
not for me and u, i know u're just pretending

u're hiding from urself,
guess u are, yes u are
like golden age of sun in the cloud

i will make u see [?]

just [?] full of light next to me

[?] i didn't meant to make u panick
[?] i didn't meant to approach u off
pain is the way that u've got me
[?] i listen to my heart and it did u hide when u was behind
can i show u how?
[?] i give u lalalalalala
Texte pioché sur la toile... Qui comporte quelques "trous", et avec lequel je ne suis pas totalement d'accord! A moins que mes facétieuses oreilles (on ne se refait pas!) ne me jouent quelques tours... Aidées par un anglais trop peu pratiqué, on a daily basis, pour se prétendre plus exact!
Ci-dessous, les modifications correspondant au texte que je perçois! Cela dit, il est probable que mon désir de revoir Christelle interfère, jusqu'à comprendre d'une façon sensiblement différente cette perle... Jugez vous-même!

it's late in the night, dancing is done
the music has died... ready to run

but you don't have a clue, this party hasn't ended yet,
not for me and you, now you're just pretending

you're hiding from yourself,
guess you are, yes you are
like golden age of sun in the cloud

we're meant to be one, i know we are
if i am the sky, then you are my star

yet you dont have a clue, this party never ending
not for me and you, i know you're just pretending

you're hiding from urself,
guess you are, yes you are
like golden age of sun in the cloud

i will make u see [?]

just [?] full of light next to me

[?] i didn't meant to make you panick
[?] i didn't meant to approach you off
pain is the way that you've got me
[?] i listen to my heart and it did you hide when you was behind
can i show you how?
[?] i give u lalalalalala
Je suis preneur de toute version plus exacte (jusqu'à parfaitement exacte!), n'hésitez-pas à m'aider: lyrics_you_dont_have_a_clue (a) xamigax.org
Le nouvel album (Junior) de Röyksopp est arrivé au fil de mes torrents il y a (déjà !) deux semaines, c'est à nouveau un régal. de nouvelles collaborations, des voies féminines qui s'accordent à merveille avec l'ambiance des morceaux qu'elles défendent... Bref, c'est à se mettre entre les oreilles sans ménagement! Avoir accumulé tant de retard dans mes travaux de remise en route de mon petit fil musical, et l'introduction d'une "distinction d'excellence" (δβ ρorn) que celui-ci s'essaye à propager me fait un peu honte, & un peu mal. C'est que j'estime tant devoir à ces musiciens... Sans eux, point de "soundtrack of one's life"; et Dieu sait si vivre sans musique (ou ne subir que la soupe servie par les épouvantables mass - market - médias) est un calvaire pour votre serviteur.
Le choix de cet extrait résulte du fait que je pense énormément à Christelle ces temps-ci, que ce texte exprime merveilleusement mes espoirs nous concernant. Quelques autres pistes me sont immédiatement apparus comme des merveilles, sans qu'aucune n'atteigne l'éclat de ce sombre, et malgré tout plein d'espoir, morceau. Je pense surtout à "The Girl And The Robot", "This Must Be It", "Röyksopp forever" ou encore "It's What I Want"... Superbe album, vraiment. Chapeau bas, chères vesses de loup.

L'installation (et la reprise des tâches attribuées aux serveurs précédemment en place) du nouveau matériel chez mes amis Karim & Nouredine (ID-Graph) me bouffe l'envie de plancher sur les merveilles que j'ai découvertes depuis ce billet. Merveilles qu'il me tardent depuis de partager avec vous...
Surtout après avoir aguiché quelques uns avec des échantillons musicaux de mes amis Anglais de W... R... M... (oups, c'était moins une pour que je ne lâche le morcif!); dont l'énergie démentielle qui caractérise le morceau d'attaque du premier (et seul encore, à ce jour!) album est à l'origine de la distinction "δβ ρorn"... Je connais un Rodolphe qui doit sérieusement s'impatienter, à force de ne pas voir arriver la galette promise!

Certes tout ceci relève davantage de ma petite cuisine interne que de vos oignons, pourtant je suis relativement soulagé de vous avoir confessé mon embarras du moment...

Fautes avouées, à moitié reprochées... N'est-ce pas?
Bonne écoute de cet extrait, et rendez-vous sur XSR pour vous repaître de l'album dans son intégralité!
Peut-être serez-vous séduit(e)s par l'accueil que vous réserve XSR...
[Note du taulier: merci Sandra pour tes encouragements concernant la nouvelle orientation graphique "conceptuellement sensuelle" 8-) ]