Lhasa de Sela est décédée en ces premières heures de 2010 (la majeure partie des sources parlent du 3 Janvier [fiabilité des "journaux"?], Wikipedia du 1er, le site "officiel" du 1er "peu avant minuit"; la lumière viendra -pour ce que ça importe encore!- plus tard comme souvent).

Je ne prétendrai pas être un fin connaisseur, c'est Christelle qui m'avait fait apprécié cette voix assez étrange & sombre, touchante -parfois douloureusement- entonnant tantôt l'espagnol, tantôt l'anglais, aussi le français.

Je sais bien qu'il faut mourir un jour, pourtant... Je ne réalise pas bien encore ce qui m'affecte le plus: la proximité avec cette période de "trêve hivernale", pendant laquelle les festivités (plus ou moins forcées) se succèdent; ou le fait que je sois plus âgé qu'elle (de peu, mais est-ce un bel âge pour partir?)... Il me semble bien que la première hypothèse soit plus présente: quand Patrick Mac Goohan s'est définitivement évadé -il y a déjà un an!- une tristesse assez semblable s'était installée sous mon crane déjà bien tourmenté.