Manolo & Co : Blogo 'o' Sphere (2005 - 2015) .:. Share & Enjoy

Ajouter le moteur de recherche ''Manolo's Blog'' à votre Firefox / Mozilla

Info.:.Photo.:.Radio.:.XSR.:.Ariège.:.Dégonflons les baudruches.:.Culture.:.Lotus.:.Geek?.:.Misc.:.Tennis

lundi 13 octobre 2008

Brett Anderson - Back to you (Wilderness, 2008)

Munoz
C'est donc en "solo" que la plus belle voix anglaise de ces quinze dernières années -avis de votre serviteur- enchante nos oreilles depuis la fin de Suede {Wiki} (après cinq "albums studio" truffés de chef-d'œuvres), puis de The Tears {Wiki}.
Pour vous inviter à comprendre vers quel horizon se dirige depuis ces deux dernières années notre talentueux ami, voici une séance de répétition fidèle aux ingrédients musicaux de son travail en solo, qui repose sur la voix presque a cappella de Brett.
Presque, puisque l'accompagnement musical se limite au piano sur lequel Brett joue & le violoncelle d'Amy Langley, volonté minimaliste encore plus évidente sur le second album, même s'il est clair (et le concert à la Union Chapel le prouve) que ces deux disques ont été pensés pour être joués en public dans cette configuration réduite du binôme.
Seuls autres ingrédients utilisés: parfois une guitare (c'est encore Brett qui la manie) & la voix d'une invitée de classe, Emmanuelle Seigner, sur la chanson que j'ai immédiatement totalement adorée: Back to you {LastFM}.

Avis aux amateurs d'Ultra Orange (le premier groupe de la belle Emmanuelle Polanski -snif, toujours mariée au réalisateur de "Lune de fiel"- (le film, pas l'émission emblématique de FG première époque [Quizz pour happy few: c'était quoi la première fréquence de FG? 94.4, bien sur!], initiée par le regretté David Girard), vous ne serez p'têt pas si étonnés que ça d'apprendre qu' Emmanuelle & Brett chantent aussi ensemble sur la "VF" de "simple words", ainsi traduit idéalement par "les mots simples".

Ne serait-ce pas là un échange [share, comme dans le titre du blog...] jouissif [enjoy, comme dans quoi déjà?] ?

Lire la suite

( 938 lectures, pas si mal! )

dimanche 5 octobre 2008

Porno - Irvine Welsh (2002)

Munoz Après six ans d'attente, la suite de Trainspotting est enfin arrivée chez nos libraires, en version française... A croire que la publication en France souhaitait s'aligner sur un laps de temps proche de celui qui sépare les aventures de Renton, Sick Boy, Spud, Begbie (& les autres: Forrester, Diane, Second Prize...) entre les ados pas affreux, pas tous sales ni méchants héros de "Trainspotting", & les hommes toujours vivants, donc toujours potentiellement aussi affreux, sales et méchants qui traversent ce "Porno"!
J'avais acheté ce livre en début d'année, dès sa parution; avec une attente immense (difficile période pour votre serviteur)... Attente qui m'a finalement empêché de l'entamer plus tôt par peur d'être déçu, n'ayant aucun besoin de subir une nouvelle désillusion en ce début d'année 2008.
Je l'ai donc ouvert mi-septembre, il y a deux semaines (jour pour jour!), comme un "rodage" avant de m'attaquer à "Against the day". Choix émotionnel (une éventuelle déception aurait été plus simple à digérer) et tactique finalement assez raisonnable: "Porno" pèse quand même six cent pages, soit gosso-modo la moitié d' "Against the day" il est vrai que les format diffèrent, et, qu'en fait, "Porno" ne pèse probablement qu'un "gros tiers" du "contre-jour" de Thomas!...

Bon, autant le dire tout de suite: cette suite n'est pas qu'une tentative de rente commerciale! En tout cas, il n'y a rien d'assuré dans cette optique... Les aventures de la bande me paraissent bien plus délicates à adapter pour le cinoche (même si l'équipe de Trainspotting parvenait à se retrouver au grand complet [un rêve!] sur Porno) que ne l'était le premier opus...

Je ne vois pas comment échapper à une interdiction au moins de dix-huit ans, qui rend ispo facto l'exploitation en salle plus compliquée. Je ne me soucis des bénéfices éventuels que les producteurs éventuels peuvent espérer que dans la mesure où c'est à l'aune de cette seule optique que ceux-ci se décideront (ou pas...) à risquer du pognon sur le projet... Et non en considérant l'envie énorme que votre serviteur (je ne pense être le seul dans ce cas!) a de revoir cette petite troupe sur grand écran.

Mais, je m'éloigne de mon sujet de base: le livre, et non son éventuelle déclinaison filmique! Je disais donc, Irvine n'a pas pondu une suite bâclée, histoire de faire du pognon facile. J'ai même de grands doutes sur un accueil favorable des "critiques" (accrédités, appointés... ou simplement salariés?) habituels, je vous invite à lire ce merveilleux (oups, j'ai lâché le morceau!) livre.
Un bouquin débordant de vie, d'excès, de beauté pauvre & cruelle... A l'image de ce qu'il reste d'un prolétariat écossais (peut-être même anglais tout entier) après plus de quinze ans d'acharnement du Tatcherisme -cette petite coquine déguisée en branchée, essayant de faire oublier ce qu'elle est en fait: une vieille pute sur le retour-; années auxquelles succédèrent les trahisons du Blairisme -mais ne peut-on être trahi que par des jusqu'alors ami(e)s?-; comme le fameux "double effet kiss uncool"...
Merci, Mister Welsh, à bientôt pour la suite... Il est évident que vous l'avez en tête, et que vous n'allez pas nous laissez tomber comme ça! Prenez votre temps, et puisse le troisième volet être aussi bien vu que les deux premiers.

Hats off to you, Irvine! Be seeing you!

Lire la suite

( 3905 lectures, pas si mal! )

lundi 29 septembre 2008

" VILLES ENGLOUTIES "

jaLE SITE DE YONAGUNI :

Après quinze année de recherches, le mystère de la structure de Yonaguni reste entier. Si elle a été modelée par l’homme, ce serait il y a 12 000 ans, quand cette zone était encore au-dessus du niveau de la mer, peu avant la fin de la glaciation de Würm. Pour ceux qui y voient une authentique construction, ce serait alors la plus ancienne du monde, prédatant de 7000 ans les pyramides de Gizeh, indication de l’existence d’une civilisation antérieure inconnue. Néanmoins, d'autres estiment qu'il s'agit d'un site naturel aménagé par l'homme, voire d'une structure entièrement naturelle. Ils rappellent qu’il y a sur notre planète beaucoup de formations naturelles rocheuses très curieuses. Le site de Yonaguni est d'ailleurs composé de grès, qui tend à se fracturer en ligne droite et s’érode facilement. Le Dr Koremasa Tsuji de l’ Université de Guam pense que le responsable de ces formes est le mouvement tectonique des plaques dans la région.

Lire la suite

( 658 lectures, pas si mal! )

mardi 23 septembre 2008

Against the day - Thomas Pynchon (2006)

Munoz
Merci à messieurs Claro (traduction), Bernard Comment (directeur de la collection "Fiction & Cie") & Denis Roche (fondateur de ladite collection).

Lire la suite

( 1124 lectures, pas si mal! )

dimanche 21 septembre 2008

Naboléon veut son air force one

jaLa France est en faillite, mais Sarkozy n'en a cure. Il veut un gros n'avion qui pollue beaucoup et coute très cher. Parce que le déficit est une chose et le confort bling bling du président des égouts du cap nègre en est une autre.

Lire la suite

( 3348 lectures, pas si mal! )


Autres pages éventuelles?
Contenant des billets plus anciens, jusqu'à treize par page...

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 >





P&ampeacute;tition pour le maintien du vote papier

Eliminate DRM! & DefectiveByDesign.org

Fight DRM, Join the Free Software Foundation


Sauvons le net européen !